zen au quotidien

3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien

Quelles sont les habitudes que nous devons mettre en application chaque jour pour faire face au stress, aux défis de la vie ? Qu’est-ce qui va vraiment nous aider à vivre une vie plus zen ? 

Inutile de vous faire un dessin, la plupart d’entre nous avons besoin de plus de sérénité dans notre vie! Nous avons besoin d’apprendre à intégrer dans notre quotidien des habitudes qui vont nous aider à nous sentir plus zen.  

Voici trois points qui sont à mes yeux indispensables si nous voulons avoir un quotidien plus zen.  

Apprendre à s’organiser

Si nous voulons plus de sérénité dans notre quotidien, cela passe très concrètement par de l’organisation

A première vue quand on dit organisation, on a en tête des clichés d’appartement bien rangé ou de vie bien minutée. Bien-sûr un peu de planification et de prévoyance peut nous aider à faciliter le déroulement de nos journées, cela tombe sous le sens. Mais ce n’est pas tout à fait cela dont je veux vous parler. 

Il serait dommage d’arriver à faire le bilan à la fin de sa vie et se dire : “j’ai été organisé et rangé”. Ce qui compte, c’est de pouvoir se dire : “j’ai réussi à m’organiser pour mettre en œuvre les projets qui me tenaient à cœur et qui ont un vrai sens pour moi”.

Et donc quand je vous parle d’organisation, c’est plus que de la simple logistique.

L’organisation au jour le jour est vraiment valable lorsqu’elle repose sur une colonne vertébrale de sens. “Pour quoi est-ce que je m’organise ?”, “Qu’est-ce que je souhaite construire et donner dans ma vie? Quels sont les petits et grands projets qui comptent et qui ont un vrai sens ?”

En répondant à ces questions, ou en tous cas en étant dans cette dynamique de recherche de l’essentiel, de recherche de sa place dans la vie, de recherche de contribution au monde, nous pouvons construire autour de cela une organisation concrète quotidienne. A ce moment-là, toutes nos actions prennent sens. Même les actions plus ou moins désagréables ont aussi du sens, car nous avons une direction noble qui nous guide.

Sans cette direction qui prend tout son sens, nous avançons dans la vie aveuglément, en poussant les jours, en subissant la météo extérieure de notre vie, et en attendant que le week-end ou les vacances arrivent, la pause tant attendue dans ce tourbillon incompréhensible. Nous devons donner du sens à toutes nos actions, même les petites du quotidien.

Et nous devons ouvrir l’horizon du sens le plus possible. Pourquoi s’organiser ?

Par exemple : Préparer son bureau et son agenda le soir pour être prêt le lendemain à accueillir les nouveaux papiers, courriers et défis: c’est bien mais pas suffisant. Le faire pour que le projet que vous portez en ce moment avance plus efficacement: c’est une meilleure raison. Le faire pour être heureux de construire ce projet qui va vous mener à partager autour de vous votre savoir-faire, votre dynamisme et transmettre le goût du dépassement de soi aux autres, à vos enfants: cela a beaucoup plus de sens.  Là, nos actions prennent une autre dimension.  

C’est important de comprendre cette question du sens, car si nous ne sommes pas au clair avec la direction que prend notre vie, c’est source d’un grand stress pour nous. Actuellement, on entend beaucoup parler de stress, surmenage, d’épuisement, mais il y a un stress qui est au moins tout aussi important, qui se voit moins et qui est souvent inconscient mais bien réel : c’est le fait de passer à côté de sa vie, le fait d’avoir peur de se lancer et de prendre sa place, le fait de se retenir de partager aux autres le meilleur de nous-même…

Si nous voulons réduire notre stress durablement et efficacement, nous devons apprendre à passer nos actions quotidiennes au travers d’un filtre qui donne la priorité aux vraies priorités en accord avec nos valeurs profondes, avec ce qui nous fait vibrer.

S’organiser à un niveau très pratique de façon réellement satisfaisante nécessite un travail en amont de réflexion profonde sur des questions essentielles de vie. Cela ne se fait bien-sûr pas en un clin d’œil ; c’est un chemin, un réajustement permanent, une vraie quête, mais c’est essentiel pour avancer plus sereinement. Notre niveau de stress baisse car nous nous occupons de l’essentiel. Nous marchons pas à pas vers cet essentiel. C’est en route.

Si notre but essentiel est d’être un père attentif, nous allons poser des actes et nous organiser pour rentrer tel jour plus tôt par exemple. Ce n’est pas juste le confort de quitter le travail vite fait qui nous motive, mais ce noble but d’être un père attentif qui nous fait faire cela.

Si notre but est d’avoir une bonne communication de couple, nous allons poser des actes qui vont aller dans ce sens.

Si nous souhaitons instaurer une ambiance famille chaleureuse, nous allons faire attention à nos paroles négatives ou râleries gratuites que nous lançons habituellement à la cantonade. On n’est plus à se dire, ‘je me retiens parce que n’est pas bien’, mais on le fait parce que notre but d’une ambiance familiale chaleureuse a un vrai sens pour nous.

Si nous souhaitons cesser de courir dans notre vie pour baisser le niveau de tension quotidienne pour être plus en accord avec des valeurs de douceur et respect envers nous-même et les autres, (cesser de courir pour attraper notre train tous les jours, cesser de dire ‘vite, dépêche-toi’, cesser de nous faire violence à tout faire à la dernière minute par exemple…) nous allons poser des actes salutaires qui vont dans un sens de plus grand respect: nous allons apprendre à mieux planifier notre agenda, apprendre à prendre du temps pour mieux articuler nos journées et prévoir au mieux les choses…

S’organiser signifie clarifier les choses dans notre vie, dans notre tête, dans notre quotidien. C’est bien plus qu’une simple affaire de gestion ou d’organisation uniquement matérielle, vous l’avez compris.

Prendre soin de son corps

Si nous souhaitons plus de sérénité dans notre vie, cela passe par le corps. Quand nous sommes stressés, c’est le corps qui accuse le coup, c’est à travers lui que notre stress s’exprime. Il nous faut donc apaiser notre corps et en prendre soin. Il faut tâcher de le libérer de toutes les empreintes de stress qu’il emmagasine.

Ce dont nous devons prendre conscience, c’est que notre mode de vie moderne sollicite notre capacité d’adaptation au-delà de ce que nous pouvons gérer. Nous sommes dépassés par trop de sollicitations externes et internes (nos exigences personnelles par exemple…) qui nous mettent sous pression en permanence. Nous avons trop tiré sur la corde et peinons à retrouver un juste équilibre de vie ou juste de l’énergie tout simplement. Nos organismes sont épuisés par ce rythme et cette sur-sollicitation.

Nous sommes traversés par des émotions en permanence, par des ressentis, des petites choses qui coincent à l’intérieur de nous et qui ne disent pas leur nom. Tout cela s’accumule et participe grandement au stress dont nous souffrons.

La façon dont nous nous alimentons n’est pas adaptée (produits industriels, sucres, huiles et farines raffinées, nourriture dévitalisée…). Cela ne nous ressource pas assez.

La manque d’équilibre entre périodes de repos et d’action ne nous permet pas de récupérer correctement. Nous ne nous ressourçons pas assez dans la nature qui nous régénère. Nous avons des postures trop figées ou qui ne laissent pas l‘énergie circuler dans notre corps de façon optimale (jambes croisées, dos voûté, positions assises… )

Nous laissons notre mental et nos peurs prendre le dessus et pomper toute notre énergie ; nous nous perdons facilement dans des préoccupations et des pensées négatives, des pensées de critique et de jugement.

Et donc la somme de tout cela engendre des tensions physiques, parfois à notre insu (nous sommes tellement habitués à être crispés ou frustrés que nous ne nous en rendons plus compte ; c’est un mode de fonctionnement…) ou de façon évidente quand notre dos se bloque, ou que la boule dans notre plexus nous empêche de respirer correctement par exemple.

C’est très à la mode en ce moment de parler de bien-être du corps. Les astuces et idées ne manquent pas.

Donc tout ce qui participe à détendre le corps, à relâcher les tensions, à mettre le mental en ‘pause’, à libérer le trop plein émotionnel va être bénéfique. A chacun son dada ! Sport, respiration, méditation, alimentation vivante, retour à la nature, massages, acupuncture, yoga, repos, soleil, libération des émotions…

Et donc pour être plus zen, il s’agit d’intégrer chaque jour une petite action qui va dans le sens de prendre soin de son corps. Ce n’est pas du superflu, c’est essentiel à notre sérénité. C’est essentiel de respecter notre corps, et donc notre être tout entier. Au-delà du bain pris avec des huiles essentielles et bougies parfumées(!), c’est toute notre attitude intérieure de respect profond du corps qui est primordiale. Et c’est cela que nous devons manifester au travers de gestes simples mais profondément bons envers ce corps qui nous porte.

Prendre du recul

Et troisième point pour être plus zen au quotidien, il faut développer notre capacité à prendre du recul, à développer notre foi en la vie, notre confiance, notre attitude intérieure, notre philosophie de vie, notre sagesse intérieure. Il s’agit de voir notre vie avec l’œil du sage. Comme un parent qui voit son enfant en âge de marcher tomber mille fois. Il sait que son enfant va marcher sans l’ombre d’un doute. Il sait que toutes ces chutes sont des passages et qu’il se renforce et grandit au fur et à mesure qu’il se relève.

Si nous voulons être plus sereins au quotidien, nous devons chaque jour prendre de la hauteur, nous devons voir au-delà des difficultés.

Nous devons ouvrir notre conscience, oser sortir des schémas habituels de réaction. Bousculons nos manières de penser, regardons un peu plus loin que d’habitude, osons croire différemment et explorer des lieux inhabituels. Ouvrir sa conscience c’est comme l’enfant qui fait un pas de plus dans sa compréhension du monde. Il ne met pas son mental en travers du chemin. Il ne regarde pas les situations à travers une grille de lecture fixe et rigide. Il est ouvert à ce qui se présente sans jugement, prêt à découvrir et à apprendre.

Il nous faut absolument sortir de notre étroitesse d’esprit et élargir notre vision. Nous avons des obstacles à franchir chaque jour. Si nous réagissons dans la lutte et la frustration, nous augmentons notre stress. Si nous cultivons une attitude intérieure qui nous permet par exemple de voir dans les difficultés des façons de grandir, d’apprendre, de comprendre, de nous libérer, nous perdons moins d’énergie à nous battre.

Quand c’est la crise, ce n’est pas le néant qui nous attend. Au contraire, c’est l’opportunité de retrouver un nouvel équilibre plus bénéfique pour nous. On peut trouver une racine dans le mot crise venant du grec « krisis » qui est ‘l’action ou la faculté de distinguer’. La racine indo européenne « krei » contient des notions de juger, de passer au tamis, de séparer, de distinguer et de couper…Nous comprenons avec ces étymologies que quand la crise est là, c’est l’occasion de discerner, de faire le bilan, faire le tri, couper avec certaines habitudes, certains schémas, certaines croyances… Il est intéressant de voir que la ‘crise’ n’est pas une « fatalité » en soi, ou quelque chose de d’uniquement douloureux et négatif. C’est le moment de s’adapter. C’est un enseignement que la vie nous délivre. Cela a sa raison d’être. Faisons appel à notre sagesse intérieure pour essayer de voir au-delà, pour accepter que cela a du sens, même si on ne le perçoit pas tout de suite ou même pas du tout.

En ouvrant notre conscience, ouvrons-nous à l’information qui nous est donnée à travers nos petites et grandes difficultés. Comprenons que tout a un sens, même si nous ne le saisissons pas toujours. Voyons chaque situation comme une occasion de transformation, de libération.

Se sentir plus zen au quotidien, passe par des actions profondes, pas par des petits pansements de surface. Nos petites actions pratiques de chaque jour doivent être teintée de sens, de profondeur et d’essentiel… ainsi nous pouvons sentir la sérénité s’installer.

Cet article participe à l’évènement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’aime beaucoup ce blog, et un article que j’apprécie beaucoup est celui-ci.

0 réponses

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.