,

Ecouter son coeur…

ecouter son coeur

Ecouter son coeur peut sembler bon pour les contes de fées. Or il n’en est rien! Ceux qui réussissent ont cette capacité à être en lien avec leur coeur. Dans notre vie, nous devons mettre notre mental un peu de côté pour avoir accès à notre coeur, car il est la pièce maîtresse de notre vie. 

« – Pourquoi dois-je écouter mon cœur ?

– Parce que tu n’arriverais jamais à le faire taire. Et même si tu feins de ne pas entendre ce qu’il te dit, il sera là, dans ta poitrine, et ne cessera de répéter ce qu’il pense de la vie et du monde. » Paolo Coelho

Notre cœur est notre source. C’est vers lui qu’il faut se tourner en permanence car de lui émane toutes les réponses, toutes les aspirations, tout l’amour

Ici je ne fais pas vraiment de différence entre l’âme, le cœur, la conscience au sens noble. Quand je parle de cœur, c’est peut-être un peu des trois en même temps avec bien sûr cette notion de sacré, de divin, de mystère de la vie. L’amour, c’est extraordinaire, n’est-ce pas ? !

Ce cœur est directement relié à quelque chose qui nous dépasse, quelque chose d’assez extraordinaire si on prend la peine d’y penser un peu, qui peut être, selon les croyances de chacun, l’Esprit Saint, l’Univers, l’Amour, la Vie, votre Bonne Etoile, la Lumière, le Divin, Dieu….

« Aimer le silence,  c’est aimer être en sa propre compagnie pour entendre penser son âme. »

Et être à l’écoute de notre cœur, c’est être à l’écoute de notre Etre profond teinté de ce quelque chose qui nous dépasse : un vrai souffle de vie. Ecouter notre cœur, c’est être à l’écoute de la Vie pour nous et pour les autres, c’est être à l’écoute de nos désirs profonds, de nos rêves, de nos intuitions. Et donc grâce à l’attention que nous accordons à notre cœur, nous allons pouvoir prendre des décisions, faire des choix, trouver notre place, nous diriger dans la vie… ce n’est pas peu de choses ! C’est juste fondamental pour notre vie, notre bien-être et donc celui des autres.

Le mental nous barre la route

Trop souvent nous sommes esclave de notre mental qui régit notre quotidien, qui nourrit nos peurs : cela nous freine, nous immobilise et ne nous permet pas de nous déployer pleinement. Nous vivons chichement, un peu bêtement parfois, ballotés par les courants et les marées. Et nous n’écoutons pas assez notre cœur pour avancer dans notre vie.

Ce discours peut vous paraître proche des morales de dessins animés pour enfants, mais il est tellement vrai. Nous avons tout en nous pour réussir et déplacer des montagnes. Ce n’est pas réservé aux enfants ou aux personnes rêveuses! Que vous soyez entrepreneur, cadre, chômeur, artiste, salarié, cartésien, hyperactif, sportif, matheux, biologiste ou bricoleur, il faut écouter son coeur!!

Qui d’entre nous écoute souvent son cœur en priorité ?

Qu’est-ce qui conduit votre vie ? Vos obligations ? Vos habitudes ou vos valeurs ??

Qui se permet d’écouter ses rêves et de les vivre ? Qui se permet de suivre son cœur alors que toutes les règles et habitudes familiales ou de société vont à l’encontre de notre intuition ? Qui se permet de faire fi du regard de l’autre et d’avancer en étant aligné ?

Ecouter son cœur est s’ouvrir à soi, oser la rencontre avec soi, et l’offrir à l’autre…

0 réponses

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *