Est-il vrai qu’on ne peut donner que ce qu’on a reçu ?

dépasser ses peurs

N’avez-vous pas déjà entendu des choses qui vont à peu près dans ce sens ?

« On ne peut pas donner ce qu’on n’a pas reçu. »,

« Je n’ai jamais vraiment reçu de chaleur humaine, alors j’ai du mal dans mes relations avec les autres, je reste en retrait. »

« Puisque je n’ai pas reçu beaucoup d’amour de mes parents, cela explique la difficulté que j’ai avec mes propres enfants. »,

« On ne m’a jamais fait confiance lorsque j’étais petit, aujourd’hui je n’ai pas confiance en moi. »,

« Il est désagréable avec tout le monde, ce n’est pas étonnant vu la manière dont il a été élevé… il ne peut pas faire autrement…»,

Quand nous pensons à notre éducation par exemple, à ce qui nous a tant manqué de la part de nos éducateurs, nous pouvons effectivement nous sentir en manque de quelque chose. Nous pouvons sentir que nous avons du mal à dépasser cela et que nous sommes donc conditionnés à vivre de façon limitée par certains côtés.

Mais, n’est-ce pas un peu ‘facile’ (façon de parler !) de se cacher derrière une croyance qui nous garde bien de dépasser cela, en nous disant : « De toutes façons, je n’ai pas reçu cela. Comment est-ce que je pourrais le manifester dans ma vie… Je ne peux donner que ce que j’ai bien reçu. »

N’est-ce pas un peu réducteur dans notre capacité à nous relever ? N’est-ce pas un manque de foi dans la vie, de penser une chose pareille ?

Attention, je ne dis pas que c’est facile de dépasser ce qui nous a manqué terriblement dans notre vie, je dis juste qu’il faut au moins ouvrir la porte à la possibilité de croire que nous pouvons donner ce que nous n’avons pas reçu.

Nous devons croire, que nous pouvons donner de l’amour alors que nous n’en avons pas reçu. Nous devons croire que nous pouvons faire preuve de chaleur humaine alors que personne ne nous accueilli chaleureusement dans notre vie. Nous pouvons avoir confiance en nous alors que nous avons l’impression que personne ne nous a vraiment fait confiance par le passé.

Pourquoi est-ce possible de donner ce que nous n’avons pas reçu ?

Parce que nous sommes des êtres illimités. Parce que c’est notre essence même de créer. Parce que nous sommes faits pour l’amour. Parce que nous avons cette capacité à aller chercher au fond de nous cet amour qui est là, présent en quantité massive. Nous sommes ainsi faits !

Et croire qu’on ne peut donner que ce qu’on a reçu, c’est comme passer à côté d’un puits en plein désert, sans se donner la peine d’y puiser de l’eau, alors qu’elle est là, toute fraîche pour nous désaltérer.

C’est un manque de foi dans la Vie, que de penser de façon résignée que ‘c’est comme ça’, ‘pas de chance’, alors que nous avons tous ce potentiel créateur en nous. Certains l’appellent l’Esprit Saint, Dieu, la Lumière, la Source, l’Amour, la Bonne étoile…

En nous reliant à plus grand que soi, à ce qui nous dépasse, nous ouvrons alors la possibilité de transformer les situations. Nous allons à notre source divine inépuisable. C’est cela qui fait que la Vie est sacrée, mystérieuse et merveilleuse. Tout est possible. Laissons-nous traverser par cette énergie d’amour déjà présente en nous, mais parfois bien cachée derrière les nuages de nos blessures et de nos fausses croyances, et puisons-y toute la force de Vie pour transmuter les situations…

Si nous avons été des enfants battus, nous pouvons éduquer nos enfants tout autrement avec le plus grand amour et respect.

Si nous avons été éduqués dans un esprit très négatif et critique, nous pouvons en conscience instaurer un esprit de bienveillance et de gratitude.

Si nous avons été déconsidérés, laissés à nous-mêmes, nous pouvons augmenter notre estime de soi et la partager ouvertement aux autres.

Si nous n’avons pas connu de communication satisfaisante avec nos parents, nos amis à l’école, nos relations d’adultes, nous pouvons renverser la vapeur et cultiver l’art de la communication vraie et profonde.

Rien n’est fixe, tout est possible, tout est transformation. Il s’agit d’ouvrir le champ des possibles en commençant par croire que nous sommes illimités dans nos comportements, actions, guérisons…

Partagez cet article!

Et laissez-moi un commentaire, dites-moi comment cela résonne en vous…

2 réponses
  1. Fox
    Fox dit :

    Très bon article !
    Des propos que l’on oublie parfois, cachés derrière nos excuses, et qu’il est bon de ré-entendre ou de découvrir.

    Répondre

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *