,

Quand nous sommes frustré de ne rien pouvoir faire ….

comment rester zen avec bébé

Je vous partage un extrait du livre de Stephen Covey, Priorité aux priorités : Vivre, aimer, apprendre et transmettre
où il décrit un bel échange qu’il a eu avec sa fille :

« Ma fille Maria, qui a récemment eu son troisième enfant, me dit un soir :

  • Je me sens si frustrée, papa ! Tu sais combien j’aime mon bébé, mais il me prend chaque instant de mon temps. Je ne peux plus rien faire d’autre, pas même les choses que je suis seule à savoir faire.

Je comprenais bien son sentiment de frustration. Maria est intelligente et efficace, et elle s’est toujours impliquée dans une foule d’activités utiles. Elle se sentait attirée par ces belles activités – des projets qu’elle avait envie de réaliser, des contributions qu’elle voulait apporter, des choses dans la maison qui ne se faisaient pas sans elle.

Au cours de notre conversation, il s’avéra que sa frustration était surtout due aux attentes qu’elle nourrissait. Alors qu’en réalité une seule chose devait compter pour l’instant : qu’elle profite de son bébé.

  • Prends ton temps, lui dis-je. Prends ton temps et réjouis-toi de cette nouvelle expérience. Fais sentir à cet enfant ta joie d’être mère. Personne d’autre ne peut aimer et pouponner cet enfant comme toi. Pour l’instant, toutes les autres occupations sont sans intérêt à côté de celle-ci.

Maria comprit que pendant quelque temps, elle ne mènerait pas une vie équilibrée…et qu’il devait en être ainsi. Il y a un moment et un temps pour chaque chose sous le soleil. Elle comprit aussi qu’à mesure que le bébé grandirait et qu’il traverserait les différentes phases de son développement elle deviendrait capable de réaliser ses objectifs et d’apporter sa précieuse contribution.

Pour finir, je lui dis :

  • N’essaie pas non plus de te fixer un programme. Oublie ton agenda et tes outils de planification s’ils ne servent qu’à te culpabiliser. Ce bébé est ta priorité du moment. Profites-en pleinement et ne te fais pas de soucis. Laisse-toi guider par ta boussole intérieure, non par une quelconque pendule extérieure. »
0 réponses

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.