Du mal à passer à l’action? 3 étapes

Si vous avez parfois du mal à être EFFICACE ou à vous mettre en ACTION, voici 3 leviers qui vont grandement vous aider.

Vous connaissez peut-être ces moments où vous avez l’impression de faire du surplace, où vous tournez autour du pot sans véritablement vous attaquer aux actions qui doivent être accomplies, où vous remettez sans cesse les choses à plus tard… Bref les choses n’avancent pas comme vous le voulez. Nous passons tous par là quelques fois! Nous devons juste CONSIDERER les choses autrement et tout peut alors changer. Ecoutez la vidéo et merci de la partager!

Vous risquez d’être peut-être déçu par ce qui suit. Rien de révolutionnaire dans mes propos! Ce qui va vous aider véritablement, ce qui va être révolutionnaire, c’est d’appliquer vraiment ce que je vous propose. Comme on dit en anglais, « Common sense is not common practice ». Ce n’est pas parce que c’est du bon sens, que nous en avons une pratique acquise! ALors, j’espère pouvoir vous inspirer et vous motiver à vous y mettre réellement.

  1. Si nous avons du mal à nous y mettre efficacement, c’est que nous manquons de CLARTE.

J’ai remarqué cela à maintes reprises. Si nous ne passons pas à l’action, si nous évitons, oublions, reportons certaines tâches, c’est que ce n’est tout simplement pas clair pour nous.

Pourquoi n’arrivons-nous pas à commencer un projet?

Parce que cela n’est pas clarifié. Nous pouvons en avoir une image dans notre esprit, une sorte de rêverie, des pensées qui peuvent ressembler à ceci: « Tiens, un jour, ce serait bien que le garage soit rangé. », « J’aimerai un jour monter mon entreprise… », « Il faudrait un jour que je sache mieux communiquer avec mon conjoint, mes enfants, mes collègues… »

Mais entre ces idées, ces rêves et projets dans notre tête et le concret d’aujourd’hui, là, maintenant, cette semaine, il n’y a pas d’étapes CLAIRES pour que cela se réalise.

Pourquoi arrêtons-nous en cours de route quand nous créons un projet?

Parce que la suite des actions à mener n’est pas CLAIRE. « Et ensuite? Je fais quoi? Je vais où? » Comme nous ne savons pas répondre à la question, nous nous arrêtons, nous évitons, nous reportons…

Cette façon de faire est valable pour les projets aussi petits que changer l’ampoule de votre lampe de bureau, ou pour les projets de grande envergure comme monter votre entreprise. Ranger vos dossiers dans votre ordinateur ou améliorer votre équilibre de vie global.

Si nous sommes à l’arrêt, si nous ne savons pas par quel bout commencer, si nous nous sentons dépassé par tant de choses à faire, c’est qu’il nosu faut plus de CLARTE.

Où? Quand? Quoi? Comment? Avec qui? Pour quoi? Pour qui? etc…

Il nous faut VOIR le chemin pour arriver à nos fins ou pour au moins voir les premières étapes à accomplir pour avancer.

Il nous faut relier l’imagianire, l’idée, le rêve à la REALITE. Il ne suffit pas d’avoir de bonnes idées ou des envies en tête. Il nous faut les MATERIALISER et donc trouver les prochaines actions concrètes à mener.

Nous devons alors être capable de répondre à la question suivante: « Qu’est-ce que je peux faire aujourd’hui, demain, cette semaine, pour faire avancer mon projet (petit ou grand)?

2. Nous devons tellement bien clarifier les choses que nous pouvons en définir précisément des PETITES ACTIONS.

J’insiste sur le fait que les actions doivent être TRES PETITES.

J’ai remarqué que lorsque nous sommes dans une période où nous avons particulièrement du mal à avancer, prévoir des actions extrêment simples et petites va grandement nous aider à remettre le pied à l’étrier.

Il ne s’agit évidemment pas d’actions simplistes, il s’agit de découper une action globale en toutes petites étapes et inscrire cela sur notre liste de choses à faire. (ex: d’abord envoyer un mail, ensuite appeler untel, noter ceci, chercher cela…) Cela n’a rien à voir avec le fait de se prendre pour quelqu’un d’incapable ou bête, il s’agit de TROMPER notre mental qui a PEUR du changement, PEUR de lâcher prise, PEUR même de réussir…

Sachez-le, derrière une difficulté à passer à l’action et de s’autoriser à être plus efficace se cache une PEUR.

Le fait de découper, parfois exagérément, nos actions pour qu’elles soient très petites est en fait un stratagème très efficace pour tromper notre mental qui nourrit nos peurs de changement, notre peur d’aller de l’avant. COmme nous allons naturellement vers la facilté et que nous préférons toujours ce qui a de plus simple, une toute petite action ne nous intimidera pas et nous serons alors plus enclin à la faire. Ainsi, de petit pas en petit pas, nous finissons par faire avancer les choses.

3. Et il nous faut donc intégrer cela dans notre AGENDA, dans le concret de notre semaine.

Avec notre planning sous les yeux, nous devons noter sur notre liste de façon réaliste ce qu’il est possible de faire ces prochains jours.

Et rappelez-vous:

Vous méritez d’être fier de vous à la fin de votre journée!

Vous méritez bien plus que ce que vous croyez dans la vie.

La vie vous réserve de belles choses.

Chaque jour est une nouvelle opportunité pour déployer vos ailes et pour OSER CREER VOTRE VIE !

0 réponses

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.